Dans le cadre du projet MUSE, l’Institut des Usages a tenu le 10 juillet 2018 un séminaire d’étude sur le thème général “Valoriser les usages”.

Les interventions ont porté sur les sujets suivants :

 

  • Valoriser les usages par le Droit du bio (L. Bento de Carvalho)
  • Valoriser les usages par le recours aux  « communs » ? (A.-C. Chiariny)
  • Valoriser les usages en valorisant les savoir-faire traditionnels  (P. Mousseron)
  • Valoriser les usages par une stratégie de valorisation des savoir-faire traditionnels (C. Levavasseur)
  • Valoriser les usages par l’étude des formes de groupements adaptées à leur invocation  (L. Chatain)
  • Valoriser les usages pour initier et alimenter une réflexion sur un statut adapté des peuples autochtones en Europe et en France (P. Karpe, CIRAD)
  • Valoriser les usages à travers des usages forestiers identifiés à Madagascar et l’application de « dina » (B. Ramamonjisoa, ESSA Antananarivo)
  • Valoriser les usages par le contre-exemple calédonien (E. de Mari)
  • Valoriser les usages par une institution corporative coutumière : l’exemple des prud’homies de pêche méditerranéennes (A. Brès)
  • Valoriser les usages relatifs à des obligations réelles environnementales (S. Aubert, CIRAD)”