Toutes nos félicitations à Enzo NICCOLINI, DJCE 2020, élève avocat de l’école de Montpellier, vainqueur du Grand Prix du #ConcoursPlaidoiries du Mémorial de Caen.

Enzo Niccolini a remporté la finale nationale du concours de plaidoiries des élèves avocats du Mémorial de Caen.

Ce samedi 20 mars au Mémorial de Caen, onze élèves avocats, venus des onze écoles d’avocats de France, ont défendu des cas réels d’atteinte aux droits de l’homme.

Suivis par près de 8 000 internautes, les candidats ont abordé avec ferveur les injustices qui les ont sensibilisés. Le jury composé de personnalités du monde juridique et médiatique, présidé par Jacques Toubon, ancien Défenseur des droits et ancien ministre, a remis trois prix.

Le premier a été décroché par Enzo Niccolini, élève à l’école des avocats de Montpellier pour sa plaidoirie “Mémoires arrachées : les justes contre les juristes”. Ce Grand prix du Mémorial de Caen était doté d’une valeur de 2 500 € offerts par l’association des écoles d’avocats.

Une élève avocate de Montpellier déjà distinguée l’an dernier

Le futur avocat avait choisi de plaider pour Claude Cassirer, descendant d’une famille juive allemande, exilée en 1939. Cet exil a obligé les Cassirer à abandonner toutes leurs propriétés, dont de nombreuses toiles de maîtres. En 2000, Claude Cassirer constate que l’une d’elles est exposée au musée national espagnol et entreprend des actions en justice, sans succès.

Enzo Niccolini a réalisé un parcours de juriste d’affaires en Licence 3 à Montpellier, poursuivi jusqu’au Master 2 droit des affaires et fiscalité. Il a ensuite suivi son Master 2 en alternance au sein du cabinet Valther à Paris, dans le domaine des fusions, acquisitions et du droit des sociétés. Il y effectue son stage final depuis ce mois-ci. L’an dernier, Tamaris Fürstenheim, également issue de l’école des avocats de Montpellier, avait déjà remporté le prestigieux concours.