Le Centre du Droit de l’Entreprise et ses enseignants, la Fédération Nationale pour le Droit de l’Entreprise, les étudiants et anciens étudiants du M2 Droit des Contrats d’affaires ont l’immense tristesse de faire part du décès du Professeur Didier Ferrier survenu le dimanche 5 janvier.

Originaire de la Faculté de Toulon, Didier Ferrier rejoint le Centre du Droit de l’Entreprise de la Faculté de Droit de Montpellier en 1982 pour y créer le diplôme du DEA de Droit des affaires, devenu le M2 Contrats d’affaires et distribution aujourd’hui dirigé par le Professeur Nicolas Ferrier.

Didier Ferrier est l’auteur d’une œuvre doctrinale imposante, initiée avec le Lamy concurrence distribution, rapidement suivi du Traité de la consommation, épanouie avec le manuel de référence de Droit de la distribution, publié chez Litec, constamment réédité, et dont les dernières éditions portent également la signature du Pr. Nicolas Ferrier, ou au travers de ses chroniques et panorama de jurisprudence publiés au recueil Dalloz ou de ses articles et notes de jurisprudence.

Didier Ferrier participe alors activement, avec d’autres, à la rédaction et la promotion de la Lettre de la Distribution et, pour l’époque, aux Cahiers du Droit de l’Entreprise. Il dirige alors le Certificat de spécialité « droit économique » ouvert aux étudiants DJCE ; il initie la collaboration du CDE avec la commission des pratiques commerciales aujourd’hui encore d’actualité. Ses apports à la théorie du contrat de franchise, qu’il perçoit comme portant la réitération d’une réussite commerciale, font autorité dans les milieux professionnels et les cabinets d’avocats spécialisés dans ce secteur. Pleinement universitaire, Didier Ferrier dirige encore de riches thèses dans ce secteur du droit dont nombre de leurs auteurs ont rejoint l’Université ou le barreau d’affaire.

Les enseignants et membres du CDE sont conscients de la pierre essentielle que Didier Ferrier a apporté à leur Centre et lui en portent gratitude. Ils expriment encore toute leur sympathie à la famille de Didier Ferrier et à son fils Nicolas spécialement.